Résidence Fiscale au Japon | Devenir Résident Fiscal au Japon Immigration au Japon

WWW.FIDULINK.COM > Blog > Résidence Fiscale au Japon | Devenir Résident Fiscal au Japon Immigration au Japon

DEVENIR RÉSIDENT FISCAL AU JAPON AVEC FIDULINK

 

Mieux se préparer son immigration au Japon avec FIDULINK

FIDULINK est une entreprise en ligne spécialisée dans le conseil et l’accompagnement. Basée dans 56 pays, elle étend son envergure à travers le monde. Elle est représentée sur les cinq continents : Europe, Amérique, Afrique, Australie et Asie. Ses clients investisseurs recherchent entre autres le meilleur pays où résider, travailler ou placer leur capital. C’est pour mieux les préparer que FIDULINK a posté dans ses news des articles de recommandation portant sur la résidence fiscale dans divers pays notamment le Japon.

 

Devenir résident fiscal au Japon : bon à savoir

Ce que nous développons dans le présent billet est bon à savoir avant de décider d’élire résidence fiscale au Japon.

Tout étranger habitant au pays du soleil levant a toujours un statut : résident ou non-résident. Dans les deux cas, il est imposé.

Est définie comme résidente fiscale japonaise une personne physique possédant une résidence sur le territoire ou domiciliée dans le pays pour une année au moins. Ceux qui ne correspondent pas à ces critères sont considérés comme des non résidents.

Un résident fiscal japonais peut l’être de manière permanente ou non. S’il réside fiscalement en permanence au Japon, il est imposé sur la totalité de ses revenus, quelle que soit la provenance de ces derniers. Un résident non permanent par-contre n’est pas imposé sur ses revenus de source étrangère, du moment où ces revenus ne sont pas perçus sur le territoire. Un résident non permanent n’est pas de nationalité japonaise. Il est possible de rester résident fiscal non permanent en ayant un domicile sur le territoire et y séjournant pendant 5 ans sur une période de 10 ans.

Outre la fiscalité, parlons de la préparation psychologique. C’est indispensable avant d’immigrer au Japon. Avis aux étrangers qui s’emportent facilement : les Japonais, très forts en matière de maîtrise de soi, bannissent ce genre de comportement. Ne soyez pas surpris s’ils vous considèrent toujours comme un « gaijin » (traduction littérale : étranger) aussi longtemps que vous résidiez au Japon. Toutefois, ne prenez pas mal le fait qu’ils vous considèrent comme un étranger car ils sont tout de même respectueux. Soyez vous-même au pays du soleil levant. N’essayez pas de leur ressembler car ils veulent préserver l’authenticité de leur culture. Selon eux, leur culture n’appartient qu’à eux et à eux seuls.

Aujourd’hui, la population japonaise tend à diminuer. On cherche à encourager l’immigration, mais la concrétisation d’un tel projet est encore en cours d’étude. Connectez-vous à FIDULINK ! Adhérez au réseau et vous serez au courant des nouvelles. En plus, vous serez à jour sur tous les domaines, surtout en ce qui concerne vos investissements.

Langues
ÉMAIL
close slider